Le préhistomuseum en Wallonie + des ressources sur la préhistoire

Vous aimez ? Alors partagez !

le-prehistomuseum-en-wallonieIl y a des visites qui alimentent les discussions pendant longtemps. Ce fut le cas de notre journée au Préhistomuseum et pas seulement pour raconter comment une certaine cicatrice est apparue sur le front de Nine. Du coup cet article est un billet 2 en 1, je vous présente le préhistomuseum et pleins de ressources pour être au top sur l’époque préhistorique.

La préhistoire n’était pas vraiment au coeur de mes préoccupations. Mais le site venait de ré-ouvrir et je suis une grande fan des musées belges qui savent tellement bien séduire les enfants et leurs parents. Et attention, je ne parle pas de séductions à base de belles publicités, non, non. Le préhistomuseum, il vous séduit en vous mettant les mains dans la boue. Bon dans l’argile, mais c’est presque pareil.

Une journée au Préhistomuseum de Flémalle

Dès l’entrée, nous sommes pris en main par une super hôtesse qui nous a dirigé vers l’accueil, où se fait l’inscription aux ateliers. Afin d’éviter de me répéter je le dis tout de suite : l’accueil est génial, toutes les personnes avec qui nous avons été amené à interagir étaient souriantes et prêtes à nous renseigner.

Nous avons eu un peu de mal à passer de l’entrée à l’accueil car les deux sont séparés par une belle plaine de jeux « mammouth ».

prehistomuseum-plaine-de-jeux

À l’accueil, passant de la carte des lieux au programme, nous établissons notre plan de bataille. Il y a beaucoup de choses à faire et bien sûr il n’est pas possible de tout faire, en tout cas pas quand on n’est que deux mamans pour trois enfants en grande forme. Alors tandis que les enfants assiègent une personne de question sur l’art de la chasse à la préhistoire, nous optons pour une visite de la grotte, une initiation à la chasse et un atelier de poterie. Nous devrions ainsi avoir le temps de faire le sentier pieds-nus, la ferme, le labyrinthe et peut-être de prendre le goûter à l’archéobistrot.

prehistomuseum-poterie

Au final nous n’avons pas tout fait. Le site est grand, il faut prévoir le temps de se déplacer d’un endroit à l’autre. Mes deux coups de coeur sont
– l’initiation au tir (j’ai planté une flèche dans le poumon d’un cerf en mousse) ;
– le labyrinthe de l’évolution.
Le coup de coeur de Nine : la visite de la Grotte.

Nine essaie le tir au propulseur.

Nine essaie le tir au propulseur.

Mon essai au tir à l'arc

Mon essai au tir à l’arc

J’ai toujours pensé l’évolution comme on nous la présente, une longue ligne d’hommes qui évoluent successivement.

Ceci est une représentation incorrecte de l’évolution

Et bien j’avais tout faux et c’est le labyrinthe qui me la fait comprendre (si le sujet vous intéresse lisez cet article).  Nous entrons dans le labyrinthe sous la forme de singe et nous sommes amener à faire des choix réfléchis pour trouver notre chemin : se déplacer vers l’Afrique ou l’Europe ? avoir des bras longs ou courts ? Etc. Chaque choix nous met dans les pas d’un type d’hominidés. Les fréquents cul de sac signifient la disparition de l’espère.
En tout cas, j’ai trouvé ça incroyable, simple et super bien expliqué.
Si mon explication manque de clarté, à défaut de labyrinthe, j’ai trouvé un schéma très simple dont le lien est ci-dessous dans les ressources.

Une journée écourtée

Je peux vous dire que la visite de la grotte vous donnera des frissons, que la poterie c’est salissant et vraiment fun.
Par contre je n’ai finalement pas testé l’archéobistrot, ni eu le temps de me promener en forêt pour rejoindre le sentier pieds-nus. Disons simplement que des enfants qui font la course sur un petit sentier de forêt, parfois ça tombe, et ça hurle, et ça teste le sang froid du personnel à l’accueil.

Nous sommes reparties du parc en ambulance. Autant dire que l’on s’en souviendra et que nous regrettons beaucoup de ne pas avoir fait plus (le bistrot!!!!).

Des tipis reconstitués à l'entrée de la zone de chasse.

Des tipis reconstitués à l’entrée de la zone de chasse.

Des ressources pour tout savoir de la préhistoire

Nine est repartie du préhistomuseum avec une cicatrice et beaucoup de questions. Un tel parc stimule la curiosité naturelle des enfants. Comme nous avons dû retourner au parc le lendemain (pour récupérer nos poteries de style rubanées), j’ai fait un rapide tour de la boutique et j’ai trouvé un super livre, le premier de la sélection ci-dessous.

Du coup je partage avec vous, les ressources sur la préhistoire que nous avons utilisé.
Mon voyage dans la préhistoire est un super album, ni trop long, ni trop court et pourtant bien complet. Un petit garçon tombe dans un trou et se retrouve au néolithique. Il s’y fait une amie qui lui fait visiter son village. On apprend énormément. D’ailleurs ce livre sert d’intro aux ateliers pour les 3-6 ans au préhistomuseum.
Cropetite est un album tout mignon, quis sans prétention, nous emmène au néolithique. Une petite fille est trop petite pour aider à la récolte, alors elle s’occupe en se fabricant une poupée, qu’elle va mettre à cuire… Du même auteur existe Cromignon sur le paléolithique.
Archéo animaux est un livre pointu sur un sujet qui l’est tout autant : l’archéozoologie. À mettre entre les mains des vrais curieux, ce documentaire permet de découvrir comment les vestiges archéologiques liés aux animaux nous renseignent sur les hommes. Ce n’est pas spécifique à la préhistoire, mais c’est très intéressant.
Préhistoire, les premiers pas de l’homme est un documentaire en principe pour les 6-10 ans.
– Le blog de prof Lutin Bazar propose une sélection de lectures  celui de mes petits grains regroupe lecture et documentaire.

Et comme il n’y a pas que les livres dans la vie :
– un épisode de C’est pas sorcier s’intéresse au néolithique (nous l’avons vu deux fois, maintenant ma fille dessine des dolmens) ;
– un dossier sur la préhistoire (j’ai imprimé quelques pages)
– un lexique sur le vocabulaire de la préhistoire (que je n’ai finalement pas utilisé)
– un super schéma pour vraiment comprendre l’évolution des hominidés et de belles ressources/activités sur le thème

– plusieurs articles présentant des livres ou des activités sur s’amuser ensemble et sur apprendre avec bonheur
– des idées de sorties en région parisienne, des documentaires et un exemple de lapbook
– s’initier à l’art pariétal sur cet article ou encore celui-ci
– exemple de bricolage pour comprendre les outils et matériaux utilisés au néolithique

Infos pratiques sur le préhistomuseum

Le meilleur moyen est toujours de se rendre sur le site officiel du parc pour vérifier les horaires et les tarifs.
Le parc est ouvert toute l’année sauf entre Noël et le 1er janvier.
Les tarifs varient en fonction de la durée que l’on passe sur place. Il faut compter 5€ pour 1 heure et 22€ pour 8h pour un adulte.
Le parc fait 30 hectares avec beaucoup à faire en plein air, mais aussi en intérieur. On peut donc y aller par tout temps.
Enfin jusqu’en avril 2017, le parc accueil une exposition sur « les géants de l’Age de la Glace ». Il y a des mammouths grandeur nature.

En tout cas si vous y allez, venez me dire comment s’est passé votre journée et comment le parc évolue au fil du temps.

J’ai été invité à visiter gratuitement le préhistomuseum. L’article et l’avis ici présents n’en sont pas moins personnel.

merci

Ce contenu a été publié dans Belgique, Découvrir le monde, Europe, Récits de voyage, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Le préhistomuseum en Wallonie + des ressources sur la préhistoire

  1. alexandra dit :

    Sympa ce musée … dommage que ça fasse un peu loin!
    Merci pour les liens , articles et vidéos sur le thème.
    alexandra Articles récents…Bilan d’une première semaine …My Profile

    • Tiphanya dit :

      Ou alors il faut prévoir la Belgique pour les prochaines vacances. Pour les amateurs de musées (de tout type), c’est vraiment génial avec des enfants.

  2. MissK dit :

    Tu as pu faire les ateliers avec Nine c’est bien ça ? ça fait rêver ! à Nancy ils ne voulaient pas des parents pendant les ateliers … du coup je ne cherche plus à faire ce genre de chose. Nous avions bien aimé le muséum d’histoire naturelle à Bruxelles, c’est vrai qu’il faudrait prévoir des vacances là-bas 🙂
    MissK Articles récents…Happy Birthday Boy !My Profile

    • Tiphanya dit :

      Tous les ateliers sont pour tous, ou presque. Par exemple il y a un parcours de chasse qui est réservé au plus de 6 ans, je crois. C’est donc en famille que nous avons fait la poterie et l’initiation au tir. Et d’ailleurs à la poterie, la première réaction des parents a été de refuser l’argile, préférant laisser les enfants faire. Mais l’animatrice a signalé qu’il y en avait pour tout le monde, donc 90% des parents sont aussi repartis avec leur petit pot.
      Face à la curiosité de ma fille, la Belgique était vraiment un très bon choix pour l’été.

  3. martine42 dit :

    Bonjour,
    C’est vrai que çà fait un peu loin pour y aller .
    Cependant , je partage tes 2 coups de coeur , la poterie et l’initiation au tir à l’arc.
    Merci pour tous ces liens .Je vais voir si Melle J. a déjà vu l’épisode du C’est pas sorcier
    (car grosse consommatrice elle-aussi de l’émission).
    Bien cdlmt!
    Martine42
    martine42 Articles récents…Expériences sur le thème de l’AirMy Profile

    • Tiphanya dit :

      Bonjour,
      L’avantage de l’atelier poterie, c’est qu’il est en fait facile à reproduire chez soi. Une bonne façon de prendre conscience que la préhistoire comptait aussi diverses cultures/sociétés qui avaient des codes graphiques spécifiques.
      Nous avons aussi vu l’épisode c’est pas sorcier sur les mammouths. Je ne l’ai pas mis ici car il s’attache à l’animal et traverse plusieurs périodes historiques. Mais il était très sympa.
      Bonne journée

  4. Isa LISE dit :

    Je trouve enfin le temps de lire ton billet, intéressant comme toujours. Nous avons fait bien des sorties et activités sur le sujet mais pas testé le choix « à la croisée des chemins », très bonne idée en effet pour mieux visualiser les différences entre les différents humains.
    Bonne journée !

    • Tiphanya dit :

      J’ai oublié de le mettre dans l’article, mais le labyrinthe est également construit avec un nombre de pas correspondant à un nombre d’années précis. Ou comment marcher dans les pas des premiers hommes, littéralement.

  5. Ping : Un après-midi au musée de l’Homme – Paris -Avenue Reine Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge