Visiter Paris comme une américaine

Vous aimez ? Alors partagez !

Je sais, je sais, je plonge totalement dans les clichés. Mais avez-vous déjà lu des articles sur Paris ou votre propre région écrit par des touristes américains ? Essayez celui-ci sur le blog de la famille Pearce que nous avons rencontré en juillet dernier. Vous y découvrirez Bordeaux, la Dordogne, Bourge et Colmar comme vous ne les avez jamais vu. Et c’est leur dernier article sur Paris qui provoque celui que vous êtes en train de lire.

Quand les américains évoquent Paris il y a toujours un appartement avec vue. Toujours ! Je sais qu’il suffit d’aller sur housetrip ou airbnb pour trouver un appartement incroyable où passer quelques nuits. Mais moi, je squatte chez les copains et aucun d’entre eux ne possèdent d’appartement avec vue sur la Tour Eiffel. J’adorerai dîner avec vue sur ce symbole international ou le Sacré Coeur. Pas la vue que l’on a en se tordant le cou par le velux, mais bien celle que l’on retrouve dans les films américains.

Extrait du film Ratatouille

Extrait du film Ratatouille

J’aimerai acheter une baguette et m’extasier sur la croûte croustillante, prendre une photo sexy de macaroni farcis, trouver incroyable une quiche lorraine.
Un croissant serait alors la chose la plus exotique et parfaite qui soit. Un simple croissant posé à côté d’un expresso, à la terrasse d’un café. Je n’ai jamais pris de croissant à la terrasse d’un café. Des cafés oui, mais il manquait toujours ce petit plus qui rend Paris si cinématographique. Probablement parce que je préfère les pains au chocolat…

Extrait du film Julie & Julia

Extrait du film Julie & Julia

D’accord, d’accord je divague un peu. Les blogs nous font rêver et jalouser certaines destinations, mais on oublie vite que l’expérience en ligne est souvent loin de celle que nous vivrons, simplement car notre œil n’est pas équipé d’un logiciel de retouche qui sublimera le ciel derrière la Tour Eiffel.

Source de l'image : pixabay / unsplash

Source de l’image : pixabay / unsplash

Peu importe, quand je lis des articles américains, j’ai envie d’embrasser mon amoureux sur le Pont des Arts, de faire une photo de famille en haut de la Tour Eiffel, de pique-niquer au Champ de Mars, de me croire seule face à la Joconde, de m’acheter un souvenirs vintage au marché aux puces et d’embrasser Ewan McGregor.

Extrait du film Le diable s'habille en Prada

Extrait du film Le diable s’habille en Prada

Affiche du film Moulin Rouge

Affiche du film Moulin Rouge

Finalement plus j’écris, plus je me rends compte que ce Paris là, ne semble exister que sur les blogs ou pour ceux qui décident de s’offrir des vacances de luxe. Peu importe, j’ai beau avoir habité 7 ans en région parisienne, quand je lis sur cette ville, quand je vois apparaître la ville dans certains films, j’ai juste envie d’y passer une semaine de vacances, avec appartement avec vue et déjeuner chic !

D’ailleurs dans le top 3 des expériences exceptionnelles que j’aimerai vivre à Paris, il y a :
– passer une soirée à découvrir un opéra à l’Opéra Garnier,
– déjeuner au Jules Verne sur la Tour Eiffel,
– dormir sur une péniche

Et vous, quelle vision romantique et idéalisée avez-vous de Paris ?

chic des sous

Ce contenu a été publié dans Europe, France, Paris, Récits de voyage, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Visiter Paris comme une américaine

  1. lucie dit :

    Complètement d’accord, j’aime bien la vision « romantique » que les américains ont de Paris. C’est mignon mais perso je n’ai jamais vu la ville sous cet angle, si c’était le cas j’aurais sûrement plus d’affection pour cette ville 🙂

  2. faelys dit :

    c’est bizarre, les américains ne sont jamais coincés dans les bouchons-refoulés par le métro plein et puant-perdus et en retard… Ma visite préférée de Paris, c’est celle avec les copines ou en amoureux, à flâner et passer par des jolis coins pas trop fréquentés 😉

    • Tiphanya dit :

      Tiens c’est vrai ça, je n’avais pas pensé au métro. D’un autre côté, j’ai déja rencontré des nords-américains (j’ai un doute sur la nationalité) qui refusaient de mettre un pied dans le métro français. Ils ne se déplaçaient qu’en taxi, alors qu’ils avaient déjà fait plusieurs voyages à Paris.

  3. Morgane D dit :

    Ouiii ça me fait penser au film pour jeunes adultes « Monte Carlo » avec des stars girly. Je rentrais de l’étranger et le voir m’a vraiment donné envie de retrouver Paris : je me suis dit que c’était aussi un endroit qui pouvait avoir l’air magique quand on le regardait avec des yeux neufs! Bon, le film est plutôt marrant sur l’aspect touristique de Paris (tour opérator un peu pourri etc.) et se concentre plus sur Monaco mais c’était marrant quand même de se projeter à la place d’une Américaine qui rêve de Paris!
    Morgane D Articles récents…Parler couramment une langue étrangère sans vivre dans le pays, est-ce possible?My Profile

    • Tiphanya dit :

      Et surtout on comprend mieux pourquoi tant de touristes sont déçus par Paris. Ils en ont au préalable une image tellement fausse…

  4. Aurélie dit :

    Il en est de Paris comme de nombreuses destinations je crois, idéalisées et retouchées sur internet et dans les films… et parfois décevantes lorsqu’enfin on se retrouve face aux mêmes paysages, sans la retouche photoshop 😉 Et pourtant… pourtant, pour qui sait s’émerveiller, la magie opère, souvent même de manière plus intense que lorsque l’on regardait les photos et les images, tout simplement parce que cette fois « we’re part of it »… Pour vivre à Paris, je ne connais que trop bien les défauts et les aspects désagréables de cette ville, qui m’en font régulièrement oublier sa beauté. Et pourtant, il suffit souvent d’une balade by night, d’un rayon de soleil au travers de la vitre du métro aérien illuminant la tour Eiffel du côté de Passy, pour que soudain la magie surgisse…
    Aurélie Articles récents… BILAN CROISIERE HURTIGRUTENMy Profile

    • Tiphanya dit :

      En te lisant, je me souviens que lorsque mon regard croisé le Sacré-Coeur depuis mon train de banlieue surchauffé et pourri, j’avais toujours un petit pincement. J’habitais vraiment dans une ville dont des milliers de personnes rêvent. Mais le plus souvent je me plongeais dans mon livre pour oublier le train miteux.

  5. Elodie dit :

    Bravo pour l’article !
    J’avoue que lorsqu’on les a sous les yeux toute la journée, les plus beaux joyaux perdent de leur éclat !
    Je suis émerveillée par toutes les villes que je découvre et je traverse sans même la regarder celle où j’habite… Et je la redécouvre à travers d’autres blogs voyages qui eux se sont émerveillés de tout… Une drôle d’expérience !

    Edit de l’admin : les blogs ne peuvent laisser des commentaires, à la rubrique « nom » je préfère celui de la personne qui écrit au blog dont elle veut faire la pub.
    Elodie Articles récents…Athènes, cette ville où il faut parfois un peu d’imaginationMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge