Un après-midi au musée de l’Homme – Paris

Vous aimez ? Alors partagez !

Musée de l'homme Paris avec enfantDans le métro qui nous conduit vers Trocadéro et son musée de l’Homme flambant neuf, j’explique à Nine ce qui nous attend. Nous allons visité un musée qui nous présente l’histoire de l’Homme de la préhistoire à la vie aujourd’hui.
C’est le musée de l’humain me dit-elle. Ben oui, les hommes c’est des garçons, donc là c’est un musée des humains.

Que peut-on répondre à ça ? Rien du tout.
À l’entrée on nous remet un livret jeu. Sur la couverture, Allen l’extraterrestre qui veut enquêter sur l’être humain…

Premiers pas dans le musée

Le musée est organisé en trois espaces répondant à trois questions : qui sommes-nous ? d’où venons-nous ? où allons-nous ? On y parle de cultures, de différences hommes/femmes, de conception du monde. Nos discussions prennent une tournure très philosophique. Par contre Nine évite soigneusement toutes les représentations trop physiques de l’homme. Nous laissons de côté les os et les muscles. Nous remontons le temps pour plonger au paléolithique et au néolithique, puis finalement nous rejoignons notre époque et envisageons le futur.

Nous avons pris notre temps et c’est pourquoi il nous a fallu 2h30 pour cette première découverte du musée. Volontairement, nous n’avons pas tout vu, car j’ai choisi de nous concentrer sur les vitrines sélectionnées dans le livret-jeu. Bien entendu, nous avons gardé nos yeux grands ouverts pour ne pas louper les autres vitrines pouvant nous intéresser.

musee-de-lhomme-galerie livret jeu 4-7 ans musée de l'homme

Découvertes et apprentissages au fil des salles

Le mur des langues nous a bien occupé. Il suffit de tirer sur une langue pour écouter un texte en yorouba, swahili, breton, kirghize… Quel plaisir pour moi d’écouter des sonorités qui s’oublient tout doucement, prononcés par deux de mes anciens professeurs d’université (en yorouba et en swahili). Nine est intriguée et me demande ce que je comprends du swahili. Si peu que s’en est terriblement frustrant.

Mur des langues swahili

La deuxième partie du musée est très intéressante car nous avons toutes les deux des connaissances sur le sujet grâce à notre visite du préhistomuseum de Flémalle. Nine reconnaît un propulseur du premier coup, mais celui que nous admirons est bien plus beau que celui que nous avions eu en main. Les diverses vitrines mettent bien en avant le travail des archéologues, les menus indices qu’ils récoltent, la réflexion nécessaire, les déductions possibles. Et bien sûr, nous observons le moulage des os de Lucy, la plus célèbre des australopithèques. Dire qu’elle était âgée de 20 ans environ et qu’elle était plus petite que Nine !

La mezzanine est une invitation à l’art. Une projection nous permet de décoder les peintures dans les grottes. Et pour admirons des gravures minuscules, ici une vénus, là des animaux. On s’attarde et je prends note dans un coin de ma tête, que je vais pouvoir mettre en place un atelier gravure prochainement…

La troisième et dernière partie nous intéresse beaucoup moins. La mondialisation est en marche, mais c’est un concept difficile à appréhender quand on a 5 ans. Alors nous posons notre regard sur les différences encore existantes en prenant place dans un magnifique bus sénégalais. Je n’ai pas pensé à prendre de photo pour vous, mais il est vraiment beau. Et une fois que vous avez pris place à l’intérieur, il suffit de regarder par la fenêtre pour oublier que vous êtes à Paris et voir défiler les rues de Dakar. Nous ne descendons que pour nous asseoir dans une yourte. Deux petites pauses bien méritées.

musée de l'homme Paris être archéologue

Comprendre le travail de réflexion des archéologues

Et pour finir, l’exposition temporaire

Un espace d’exposition temporaire accueille actuellement (et jusqu’au 2 janvier 2017) l’exposition Tribu/s du monde d’Anne de Vandière. Dans une première salle nous découvrons d’incroyables carnets de voyage. Je suis conquise. Nine est frustrée. Elle voudrait voir chaque page de chaque carnet. Heureusement une vidéo nous donne une petite idée du travail de l’artiste-voyageuse.
Et surtout, nous entrons dans deux caissons lumineux où des photographies vont du sol (littéralement sous nos pieds) au plafond. L’une des salles ne présente que des mains, des mains d’hommes et de femmes d’ethnies vivant sur les cinq continents. Impossible de tout voir et pourtant certaines photos nous accrochent, nous saisissent. Une magnifique conclusion à notre visite.

Exposition Tribu/s musée de l'homme

Mais si mon esprit a quitté Paris grâce à ces photos, Nine a les deux pieds sur terre. À défaut de l’emmener sur la Tour Eiffel, je lui avais promis une pause goûter avec une vue incroyable sur la Dame de Fer. L’information n’a pas été oubliée. Elle nous choisi la meilleure table et je lui offre un cookie médiocre et trop cher (3,50€, argh, le cappuccino est bien meilleur) au café Lucy, à l’intérieur du musée.

Finalement en 4 jours à Paris, nous n’aurons pris le temps de visiter que deux musées, mais je ne regrette pas une seule minute d’avoir découvert le musée de l’Homme en famille.

musee-de-lhomme-cafey-lucy

Le musée de l’Homme pratique

Le musée de l’Homme à Paris est fermé le mardi. Pour plus de détails sur les horaires, fermetures exceptionnelles, tarifs, événements, direction le site internet officiel.

Pour les enfants, deux visites ludiques sont disponibles.
Un livret-jeu est distribué à l’accueil. Il est pour les enfant de 4-6 ans. Mais comme me disait Nine en cours de visite, ce n’est pas un vrai livret-jeu. Il y a des jeux, mais ils ne sont pas vraiment en lien avec le musée. J’ai quand même apprécié de l’avoir en main pour me concentrer sur certaines vitrines plutôt que d’autres. Mais les jeux sont trop déconnectés des connaissances apportées par la visite.
Pour les 8-12 ans, une application est disponible gratuitement sur mobile et tablette. Si l’idée est sympa, je suis pour l’instant contre ce genre d’activités, car l’enfant passe plus de temps sur l’écran qu’à regarder le musée qui l’entoure. Cependant je n’ai pas vu cette application, donc n’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire si vous l’a testé.

Et si vous programmez une visite à Paris prochainement, retrouvez un livret d’activités pour les 3-6 ans ici ou encore de nombreuses idées de visites et balades .

J’ai eu un accès gratuit au Musée de l’Homme. Cet article n’en reste pas moins personnel.

Ce contenu a été publié dans En famille, Europe, France, Paris, Voyager, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Un après-midi au musée de l’Homme – Paris

  1. Laurence dit :

    Il a l’air super ce musée ! Un nouveau à inscrire sur notre « longue » liste de choses à découvrir à Paris…
    Sacha n’en revenait pas non plus que Lucy soit plus petite que lui… Ici aussi, à Malte, l’histoire et la préhistoire nous occupent beaucoup 🙂

  2. Isa LISE dit :

    Merci pour ce partage ! Je compte partager bientôt une découverte qui ne devrait pas vous déplaire. 😉
    Bonne journée !

  3. martine42 dit :

    Bonjour,
    Ce musée n’a toujours pas été visité de notre côté, mais il faudra que nous aussi ,on le note dans la liste des « à voir » !
    Martine42
    martine42 Articles récents…Exposition temporaire sur le Colorado : Pavillon de l’EauMy Profile

    • Tiphanya dit :

      Bonjour,
      C’est un de mes sujets préférés, donc nous y sommes vraiment allées pour me faire plaisir à moi. Et finalement le côté ethnographie que j’attendais est présent en 1ere et 3e partie, la 2e est bien différente. Ce qui est une bonne chose, ainsi tout le monde trouve de quoi l’intéresser.
      à bientôt

  4. Pas visité non plus (il était en rénovation jusqu’à l’an dernier) mais en effet, il a l’air agréable. Moi je demande toujours un livret jeu en temps que maîtresse pour voir ce qu’ils proposent aux enfants et c’est vrai qu’il y en a des plus ou moins bien fait.
    travelingaddress Articles récents…Bien choisir son équipement pour partir en virée avec son véloMy Profile

    • Tiphanya dit :

      Là l’accent semble être mis sur les plus de 8 ans, donc il faut télécharger l’application. Après, j’ai trouvé que la présentation était suffisamment claire pour ne pas forcément nécessiter le livret.

  5. Mathilde dit :

    Ca fait partie de la liste des musées que je prévois de faire un de ces jours. Après c’est toujours quand on habite près que l’on y va pas ^^ En tout cas merci pour ton article car je me demandais si ce genre de musée pouvait me plaire : je suis pas trop fan des musées d’archéologie collectionnant silex et petit bout d’os, mais là muséographie a l’air assez bien faites d’après tes photos et ton compte rendu. Donc il faut que je me motive un de ces jours 🙂

    • Tiphanya dit :

      Sinon tu peux aussi jeter un oeil à l’agenda pour trouver un événement qui te motive plus qu’un autre. Moi, j’avais très envie de voir l’expo photo à présent terminé. Les dates fixes m’ont ainsi poussé à me bouger.
      En tout cas on est très loin des musées figés avec silex.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge