Le meilleur de la cuisine Tokyoïte

Vous aimez ? Alors partagez !

Rentrée en France depuis vendredi soir, je peux enfin prendre le temps de partager avec vous mes expériences culinaires à Tokyo.

Après avoir dévoré les brioches à la saucisse des boulangers chinois en Malaisie, testé un bon nombre de bonbons asiatiques en vente sur Paris, j’avais hâte de me frotter à la nourriture japonaise. Pas la vraie nourriture que l’on trouve dans les restaurants ou sur la table des foyers respectables. Non je vous parle de la nourriture de rue, que l’employé de bureau achète pour avoir plus de temps pour travailler, que le célibataire mange devant sa télévision, ou pire, que les jeunes femmes choisissent en pensant que c’est à la mode.

nourriture tokyoite 1
Dans le rayon des boissons, je propose le jus d’orange pétillant et très sucré aux couleurs de DragonBall ou le thé fruité de chez Fauchon Paris.

nourriture tokyoite 2
Pour les pressés, il faut miser sur la bolognaise que l’on retrouve un peu partout : dans les burritos ou les pizzas (vendus sous vide dans les supérettes et réchauffés par le caissier), dans des brioches (vendus directement chaudes, on gagne encore plus de temps) ou dans un hamburger (inutile de vous donner l’adresse, c’est le sandwich du mois, mais si ça vous tente vraiment, laissez moi un commentaire).

nourrite tokyoite 3
Si tant de bolognaise finit par vous donner des envies de gondoles, on peut alors revenir à des valeurs plus classiques: l’oeuf sur le plat, délicatement posé sur une part de brioche.

nourriture tokyoite 4
Enfin pour le célibataire, il y a la célèbre Cup Noddle (dont le musée se trouve à Yokohama, malheureusement je n’ai pas eu le temps d’y passer). On trouve aussi une quantité impressionnante de friandises. Certaines permettent de se sentir moins coupable d’utiliser tant d’électricité pour la télévision + le climatiseur + la lumière dans toutes les pièces + la machine à laver tous les soirs : le biscuit koala. En achetant ces biscuits, j’ai contribué à la sauvegarde des petits koalas en Australie (mais l’un de nos hôtes a rompu l’équilibre en choisissant son plat préféré dans un sushi tournant, de la baleine…. je me demande combien de paquets de koalas je devrais manger pour rattraper ça).

nourriture tokyoite 5
Et le tout en une seule semaine à Tokyo !

Ce contenu a été publié dans Asie, Japon, Voyager, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Le meilleur de la cuisine Tokyoïte

  1. Ping : Hakodate |Avenue Reine Mathilde

  2. Ping : Tokyo insolite |Avenue Reine Mathilde

  3. Ping : Le musée Ghibli au Japon |Avenue Reine Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge