De l’Art, à jouer, à regarder, à comprendre – initiation à l’art, niveau maternelle

Vous aimez ? Alors partagez !

initiation art maternelleSuite à notre voyage dans le Nord Pas de Calais, j’ai pris conscience d’une lacune dans notre quotidien sans école. Si mon objectif est de suivre les centres d’intérêts de Nine, il me fallait inclure plus d’Art. Donc depuis mon billet sur notre programme de l’année scolaire qui vient de commencer, j’ai fait ce que je fais toujours dans ces circonstances : j’ai été excessive !
Je voulais trouver les meilleurs livres, les meilleurs activités, ceux et celles qui plairaient à Nine, ceux et celles qui nous ouvriraient de nouvelles portes et combleraient mes lacunes. J’ai été dans des bibliothèques (oui, au pluriel) et dans des librairies. J’ai installé tous les livres que nous avions déjà (et ceux fraîchement arrivés, hum) dans la caisse à livres du salon. J’ai épluché certains sites internet, je me suis inscrite et désinscrite à plusieurs newsletters. Nous avons lu, joué, appris et dessiné.

Car il y a les livres qui me plaisent, la direction que je veux prendre pensant que ça va fonctionner. Et il y a celle que Nine prend sans réfléchir et que je suis bien forcée de rejoindre.

Voici les ressources pour initier à l’art ma fille de 4 ans 3/4, et mon avis sur chacune d’entre elles.

Le magazine Olalar, initiation à l’art pour les 3-6 ans

Voici un magazine qui arrive en kiosque juste au bon moment, car c’est une nouveauté pour la rentrée 2016. Nous avons donc eu en main les numéros 0 et 1.
Olalar est une revue à destination des enfants en maternelle et chaque numéro s’organise autour d’un artiste. Pour moi cette unité est importante car les magazines qui parlent de beaucoup de choses perdent Nine. Cependant il y a ici une unité discrète, car chaque numéro contient une BD, des jeux, un terme technique (proportion, reflet), etc. L’enfant va donc passer d’une idée à l’autre, mais derrière, tout revient à l’artiste du mois.
Par exemple, le numéro 1 est consacré à Monet. On y parle de la cathédrale de Rouen (que Monet a peint 30 fois), de Nénuphar, de dindons (et si, Monet a peint des dindons à Montgeron) et donc de basse-cour. Mais au passage, on découvre aussi Le Caravage, des pintades en mosaïques de l’Antiquité, un coq en verre de Venise, etc. Le tout en chantant « une poule sur un mur ».
J’aime beaucoup ce joyeux mélange qui rend l’art accessible et sans prétention.
Bien sûr le magazine a quelques défauts (l’origami en cadeau était mal imprimé, nous avons frôlé l’incident diplomatique), mais comme il a déjà bien évolué entre le numéro 0 et 1, il y a fort à parier que ce magazine va bien grandir.
Feuilletez quelques pages du magazine.

Olalar, Le grand imagier de l'art et Muséobox à boire et à manger

Olalar, Le grand imagier de l’art et Muséobox à boire et à manger

Pour apprendre à vraiment regarder les tableaux

Voici plusieurs livres et un jeu de société sur l’art pour ouvrir grand les yeux, regarder, comparer et finalement s’approprier un peu chaque tableau.

Notre dernier coup de coeur est un livre ludique : Les 7 et 1 erreurs dans l’Art.
Le principe est simple, sur chaque double page, il y a le tableau d’origine à gauche et une version modifiée à droite. Les erreurs incluses sont vraiment bien choisies car elles permettent de parler du tableau (son histoire, son époque, son peintre). Ainsi aux noces de Cana on découvre un gros gâteau de mariage avec des choux à la crème. Un personnage de manga s’est caché dans un tableau de Hiroshige Utagawa. Dans le tableau Les Sabines on a mis des sous-vêtements à tout le monde pour ne plus voir de fesses ou seins au premier plan (et devoir répondre à la question, mais pourquoi les peintres peignent tant de gens tout nu).
Si je ne devais en recommander qu’un seul dans la sélection que je présente aujourd’hui, c’est celui-ci.

Marcel le rêveur est un album d’Anthony Browne. Marcel est un singe qui aime beaucoup les bananes. Lors d’une sieste, il se met à rêver qu’il est vedette de cinéma, sumo, écrivain ou qu’il peut voler. Chaque page est riche de clins d’œil et de bananes. En fonction de nos propres connaissances on pourra s’exclamer au fil des pages « mais c’est Alice au pays des Merveilles » ou « regarde le tableau avec les montres ! ».
Et sur les pages qui n’évoquent rien (non, Nine ne connaît par encore Elvis Presley), il sera toujours possible de chercher les bananes.

Les 7 et 1 erreurs dans l'art et Marcel

Les 7 et 1 erreurs dans l’art et Les tableaux de Marcel

Le grand imagier de l’art aurait pu être intitulé « cherche et trouve dans les tableaux célèbres ». En effet, sur chaque double page est représenté un tableau ainsi qu’une liste de choses à trouver. Avec Picasso (Maya à la poupée) on parle du corps humain, avec Kandinsky on révise les formes géométriques tandis que Brueghel permet une liste d’animaux intéressante.
On y croise des tableaux hyper célèbres (Chambre à Arles de Van Gogh) mais aussi beaucoup de choses moins connues. Nous avons apprécié le mélange des genres, retrouver des amis connus et faire de nouvelles rencontres.

Pour changer un peu, nous avons essayé un jeu créé à la suite d’un partenariat entre le musée du Louvre et les éditions Flammarion. Il s’agit de la muséobox A boire et à manger qui comprend un memory et un livret explicatif.
Le premier réflexe de Nine en ouvrant la boîte a été de tout sortir et de tenter de trouver dans le livret le tableau correspond à chaque pièce du jeu. Car le memory ne repose pas sur des tableaux représentés intégralement (sauf quelques exceptions) mais sur des extraits de tableau.
Je ne sais pas combien de temps elle a passé avec ces cartes, mais elle les a toutes observées. Et du coup, lors de la première partie, elle avait un coup d’avance. Tandis que j’essayais de mémoriser raisins blancs d’un côté et cerises-raisins rouges de l’autre, elle voyait des tableaux derrière chaque pièce.
C’était très intéressant de la voir fonctionner ainsi. Et pour moi qui suit plutôt exigeante sur les illustrations et la qualité des jeux qui entrent chez nous, celui-ci est parfait.
Par contre il y a vraiment beaucoup de cartes, donc je vous conseille de ne sortir le jeu que partiellement à chaque fois.

L'initiation à l'art passe aussi par le jeu

Jeu de memory à boire et à manger

Pour en savoir encore plus sur certains tableaux et les artistes

Je vous propose ici des ressources plus pointues, ne présentant qu’un seul artiste, ou demandant quelques connaissances préalables.

Nine est une grande fan de Magritte. J’avais déjà partagé quelques ressources sur cet artiste dans cet article. Voici un nouveau documentaire si vous aussi vous avez des rêveurs à la maison.
Magritte : De l’autre côté du miroir est une invitation à mieux regarder, mais aussi à raconter ce que l’on voit et à rêver, à imaginer. Petit bémol que Nine tient à signaler. Pour le tableau où l’on voit des hommes suspendus dans le ciel comme des gouttes de pluie, contrairement à ce qui est écrit, il ne sont pas identiques, chaque homme est différent de son voisin. Et c’est effectivement mon reproche à ce livre, il dit trop et ne laisse pas l’enfant exprimer lui-même sa vision poétique de Magritte.

Les Tableaux de Marcel est un autre titre d’Anthony Browne, avec le même Marcel que le titre présenté plus haut. La première page donne l’idée générale du livre. Marcel est installé à sa table. Il a à côté de lui une reproduction de La naissance de Vénus par Botticceli et devant lui son propre dessin en cours. Autant dire que seules les pages qui étaient inspirés d’un tableau déjà connu par Nine ont vraiment provoqué une réaction enthousiaste. Bien entendu, Anthony Browne est suffisamment habile pour rendre l’album intéressant sans connaître les œuvres, mais cela perd de son charme. Quoique, du coup cela nous a donné la possibilité de découvrir de nouveaux tableaux pour connaître la vraie version. D’ailleurs l’album se termine avec une reproduction de chaque tableau détourné et une petite phrase d’information.

Marcel le rêveur et Magritte de l'autre côté du miroir

Marcel le rêveur et Magritte de l’autre côté du miroir

Le jeu de 7 familles est probablement l’un des préférés de Nine, car elle gagne souvent. Nous avons donc testé le jeu des 7 familles au musée du Louvre. Il y a beaucoup d’humour dans ce jeu et son livret qui nous a laissé de marbre. Et vu que Nine ne sais pas encore totalement lire, nous avons rebaptisé les familles. Ainsi la famille Bordunil est devenue la famille égyptienne, la famille Rondebosse est la famille « statuaire de la Renaissance » et la famille Sassoufi est celle des arts islamiques.
Mis à part ce détail, c’est assez sympa de se balader ainsi dans les collections du musée du Louvre. On découvre des têtes fort sympathiques et d’autres qu’on n’a pas très envie d’avoir dans sa famille. C’est une bonne préparation à une visite au Louvre, même si pour l’instant aucun voyage à Paris n’est prévu pour nous.

Sinon je vous conseille la collection La petite galerie aux éditions Palette… Chaque titre présente une œuvre de façon complète et accessible pour les enfants. Nous avons ainsi découvert la Joconde et c’était très intéressant (je vous en parle ici).

Enfin, faites un tour sur les sites internet des musées. Certaines ressources mises en ligne sont indissociables d’une visite sur place, mais ce n’est pas toujours le cas. Quelques pistes :
– le Palais des Beaux-Arts de Lille (à voir absolument si vous passez dans le secteur, on a adoré) propose des fiches de présentation sur des tableaux (description et pistes d’activités, pas mal pour les parents ou enseignants qui ne savent par où commencer) et des fiches sur des thèmes (à réserver aux plus grands ou encore une fois aux adultes qui ont besoin d’un cours en accéléré).
– le site du Louvre propose d’entrer dans l’atelier de Denon pour cliquer sur divers objets et découvrir des contes et des anecdotes sur des œuvres dans des versions dynamiques et adaptés aux enfants. Il y a aussi les vidéos répondant à des questions d’enfants.
– le site de la Fondation Gala-Dali propose des activités créatives ainsi que des supports de coloriage.

Laisser l’enfant créer

Le grand imagier de l’art, et plus précisément le tableau de fin, Cyclists mural de Sam Nhlengethwa a donné envie à Nine de découper des magazines et de créer son propre paysage. Magritte lui donne souvent envie d’inventer des histoires incroyables et Van Gogh nous a lancé dans des discussions philosophiques (à cause de son oreille, pas vraiment de ses tableaux).

Cyclists mural, découvert grâce au titre Le grand imagier de l’art

J’ai lu un article très intéressant dans le magazine Flow n°9 sur le fait de copier comme source de créativité. Il suffit d’avoir un enfant à ses côtés pour se rendre compte de la véracité de cette idée. Nine s’inspire de ce qu’elle voit et crée ensuite son propre univers. Je lui propose de temps en temps des coloriages d’œuvres célèbres mais ce n’est pas vraiment son activité préféré. Elle préfère partir de rien et se battre seule avec ses crayons.

Mais il n’y a pas que sa créativité qui profite de ces activités sur le thème de l’art. Chaque œuvre peut être l’occasion de parler d’histoire et de géographie, de travailler la motricité fine, de développer son vocabulaire, etc. En vrai je me moque bien de ces détails, je ne suis pas une accro des programmes officielles de l’éducation nationale française. Je suis juste simplement surprise de voir où un aussi petit tableau que celui de la Joconde par exemple peut nous emmener.

N’hésitez pas à partager en commentaire vos propres activités ou livres préférés pour initier à l’art les plus jeunes. Et si vous cherchez comment rendre les visites de musées plus ludiques, je vous invite à découvrir cet article.

Certains titres m'ont été offert par les éditeurs. Les avis restent toujours personnels.

Certains titres m’ont été offert par les éditeurs. Les avis restent toujours personnels.

Ce contenu a été publié dans Apprendre, Art / musique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à De l’Art, à jouer, à regarder, à comprendre – initiation à l’art, niveau maternelle

  1. yza dit :

    hello ! Encore un bel article 🙂
    La prochaine fois que je vais à la bibliothèque je prendrai certains des livres que tu as mentionnés !
    bises
    yza

    • Tiphanya dit :

      N’hésite pas à me donner ton avis si tu en découvres certains. Par contre il y a pas mal de nouveautés dans le lot, donc ils ne sont probablement pas encore en bibliothèque. l’occasion de faire des suggestions.
      Bon week-end.

  2. Serge dit :

    Un article qui tombe à pic ! J’ai participé aux jeudis de l’éducation cette semaine où je me suis rendu compte que l’art était un peu absent de mes activités avec mes twins. Je vais lire ça, car ton article m’a l’air pas mal long 😉
    Serge Articles récents…Coloriage et dessins Pat Patrouille (ou Paw Patrol ^^)My Profile

    • Tiphanya dit :

      Il y a effectivement pas mal de possibilités dans cet article et j’en ai écrit un autre sur les activités pour rendre les visites de musées plus enrichissantes, plus marquantes. Plus aucune excuse pour ne pas passer à l’action !

  3. Ping : Dans ma bibliothèque #9 -Avenue Reine Mathilde

  4. Ping : Dans ma bibliothèque #10 -Avenue Reine Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge