Hakodate

Vous aimez ? Alors partagez !

En imaginant mon séjour au Japon, je n’avais pas envisagé de manger des burritos ou des hamburgers sauce bolognaise, de visiter des églises, de rendre hommage à de jeunes soldats américains, de randonner dans les montagnes.
Le Japon tel qu’on le voit de France n’est qu’un immense cliché. A moins que l’on ne se contente de représenter Tokyo, en partant des habitudes de cette ville pour illustrer le quotidien de tous les Japonais. Mais je n’ai pas aimé Tokyo, cet immense centre commercial hyper urbanisé. Et je reste convaincu que le Japon est un pays très agréable, où je pourrais vivre quelques années.

Pendant deux semaines, nous avons séjourné à Hakodate, une petite ville, à l’échelle du pays, mais la troisième ville du Hokkaido, cette île tout au nord de l’archipel. Une ville qui m’a littéralement enchantée.

Hakodate est l’une des deux escales marchandes que le Japon accorda aux américains en 1854. La statue de l’Amiral Matthew Perry se dresse encore à proximité du centre ville. La ville va alors connaître un formidable essor économique et surtout un engouement culturel pour l’occident. Il suffit d’admirer l’ancien hôtel de ville pour en comprendre la portée.

hakodate 1
Cette influence s’étend sur l’ensemble des habitations, qui vont avoir une façade portant les deux cultures : un rez-de-chaussée occidental et un premier étage japonais ou l’inverse. Ce genre de détail, que l’on ne remarque pas au premier coup d’œil, associé au tram et aux rues pavées, donne un charme unique à la ville.

Hakodate 2
Trois églises surprennent le promeneurs occidentales (catholique, anglicane, orthodoxe). De son côté le cimetière pour les étrangers offre un peu de calme, tandis que des panneaux d’informations laissent deviner la vie des missionnaires françaises et des soldats américains.
Hakodate 4 Hakodate 5
Et bien sûr, il y a le Mont Hakodate, qui domine la ville, offrant à la faveur de la lune, l’une des plus belles vues du Japon (dixit les guides touristiques japonais et tous les Japonais que nous avons rencontré). Une attraction sur laquelle nous avons fait l’impasse, choisissant de nous y rendre à pied sur toute une journée.

Hakodate 6
Une ville loin des clichés, où j’espère avoir l’occasion de séjourner à nouveau.

Ce contenu a été publié dans Asie, Japon, Récits de voyage, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Hakodate

  1. Ping : Top 5 des destinations en famille |Avenue Reine Mathilde

  2. Ping : Le musée Ghibli au Japon -Avenue Reine Mathilde

  3. Ping : Mariage indien en Malaisie -Avenue Reine Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge