Dans ma bibliothèque #10

Vous aimez ? Alors partagez !

Pendant tout le mois de décembre, j’ai l’impression de ne pas avoir eu le temps de lire. J’ai du commencer et terminer trois mangas. Mais depuis que Noël est passé et terminé, j’ai de nouveau le plaisir de me poser avec un livre en main. En attendant que le thé chauffe, en prenant mon petit déjeuner toute seule, avant de me coucher…

Voici tout de même mon avis sur quelques titres. Cette sélection est très peu orientée voyages car même si j’ai beau adoré voyager, il n’y a quand même pas que ça dans ma vie. (En cliquant sur le titre de chaque livre, un lien vous permet d’avoir les références exactes pour le commander en ligne ou chez votre libraire).

Coup de coeur : Rencontres autour du Monde, de Stéphanie Ledoux

C’est probablement mon plus beau cadeau de Noël. J’ai reçu de ma maman ce très beau livre, associant les dessins de Stéphanie Ledoux à certains extraits de ses carnets de voyage.
J’aime énormément ce qu’elle fait, j’apprécie également la simplicité qui se dégage des photos la montrant en plein travail. Je la trouve très inspirante. Dans ce livre, je découvre un peu plus, puisqu’il y a des textes. On découvre alors qui sont ces hommes et ces femmes qui ont été croqués puis magnifiés par la peinture.
Au fil des pages, on voyage en Éthiopie, au Kenya, à Madagascar, au Laos, en Chine, au Vietnam et en Birmanie. Je l’ai déjà beaucoup feuilleté, même si je n’ai lu qu’un tiers des textes.

La Bible pour débuter l’instruction en famille : L’école à la maison, apprendre autrement

J’ai gagné ce livre sur le blog de l’auteur, Isa Lise. C’est la première fois que j’avais en main un livre dédié à l’instruction en dehors du système scolaire, écrit en français. Du coup, je l’ai lu de façon linéaire ne voulant rien manquer.
Organisé en trois parties, on y découvre la logistique, des pistes d’apprentissage et l’après (passer le bac, aller à l’université, etc). Je l’ai trouvé très complet et je pense que c’est le livre indispensable pour toute personne envisageant de se lancer dans l’aventure mais qui ne sait pas trop où commencer.
J’ai tout de même regretté une certaine vision pessimiste, sombre dans la partie sur la logistique. Ici c’est la forme et non le fond que je critique. C’est en fait un état d’esprit que je remarque surtout sur les blogs français et qui est totalement absent des blogs américains. L’auteur ici est honnête avec son lecteur : l’instruction en famille n’est pas une partie de franche rigolade au quotidien. Certains parents font des burn-out et renvoient leurs enfants à l’école pour ne pas devenir fou. Après tout la grande majorité des familles testant ce mode d’instruction abandonne au bout d’un an. Sauf qu’on peut dire la même chose en stimulant et en encourageant.
À côté de ce petit détail, vous trouverez dans ce livre des pistes concrètes, dans le respect de l’enfant et de l’adulte. Aucun jugement sur les choix pédagogiques que vous pourriez faire.
Et c’est bien pour ce respect présent à chaque page que je vous conseille ce livre.

Activités autour de l’art pour les enfants

Ce livre est à mi-chemin entre le documentaire et le livre d’activité. Du coup, je le trouve trop beau pour faire toutes les activités dessus, mais cela ne nous empêche pas d’en profiter (vive la photocopieuse et les feuilles de papier).
Côté documentaire, on est plutôt face à un rapide historique de l’art. On débute par l’art pariétal à Lascaux et on termine avec Superman d’Andy Warhol. Chaque œuvre bénéficie d’au moins deux doubles pages. Sur la première on découvre l’œuvre en pleine page accompagnée de quelques questions-réponses adaptés à la curiosité des enfants. Pourquoi Gustave Courbet s’arrache les cheveux sur son autoportrait ? Est-ce que la chambre de Van Gogh ressemblait vraiment à celle du tableau ? En plus des œuvres hyper classiques, Nine a pu y découvrir Pollock, Turner, Bosch, Claudel, Kandinsky, Mondrian…
Côté activités, les jeux sont divers : jeu des 7 erreurs, coloriage, imaginer le décor, relier les points, etc. En fait certaines activités peuvent être faites avec un crayon et un stylo sans abîmer le livre. Mais d’autres demandent du collage-découpage ou de la peinture.
Au final je trouve que c’est un bon livre si vous prévoyez une initiation à l’art. Mais pour nous, c’est un livre qui n’apporte pas grand-chose de nouveau. Il faut dire que je suis un accro à Pinterest et que Nine emprunte tous les livres de bibliothèque sur l’art qu’elle trouve. Donc on va dire que si votre enfant sait déjà qui est qui et regarde quoi dans le tableau Les Ménines de Velázquez, passez votre chemin, sinon vous pourriez bien apprendre quelques trucs au fil des pages.

Picasso – Giacometti, sans voir l’expo

Il y a quelques temps, je vous présentais une longue sélection de ressources pour initier les enfants à l’art. Depuis, j’ai découvert un truc qui pourrait vous être utile. Les grand musées parisiens publient très souvent un beau-livre pour accompagner leurs expositions exceptionnelles. Et dans certains cas, on peut aussi trouver des livres pour enfant, édités par le musée ou par des éditeurs suivant de près l’actualité culturelle.
C’est ainsi que pour essayer autre chose, j’ai proposé à Nine de découvrir Picasso et Giacometti. Si quelques dessins/peintures sont présents, c’est surtout un livre de sculpture.
Et ce livre, que je trouve très enrichissant (on y voit comment un même sujet peut être abordé différemment, mais aussi une grande variété de support), n’a absolument pas intéressé Nine. Elle l’a feuilleté sans dire un mot et n’en a jamais parlé.
Du coup, je le mets de côté, ce n’est juste pas le bon moment.
Dans le même genre de document créé en lien avec une exposition, vous avez le livret d’activité a(musée)z-vous avec Frédéric Bazille. Là, puisque Nine apprécie Monet, j’avais peu de craintes. Et elle a effectivement complété tout le livret très rapidement après avoir regardé quelques vidéos sur Bazille.

Tour du monde en photo et autocollants : Lulu, Lila et la plume qui plane

Bien installés dans la chambre de Lulu, deux enfants rêvent d’un tour du monde. Ils s’envolent alors sur une plume magique qui les emporte au Canada, en France, en Tunisie, en Italie, au Liban, en Russie, au Vietnam, en Australie et aux États-Unis.
Les textes sont courts et simples, en invitant le lecteur a découvrir un point particulier. Au Liban, on découvre des ruines et des cèdres. En Tunisie, on apprend ce qu’est un mirage. Si je n’ai pas vraiment été séduite par le texte (surtout l’histoire de la plume qui plane), je trouve que les photographies ont été choisies avec beaucoup de soin.
Et pour que l’enfant s’imagine également en voyage, 60 autocollants repositionnables sont inclus dans le livre.

Certains livres m’ont été envoyé par les éditeurs. Je les remercie de me faire confiance, la critique présente n’en est pas moins personnelle.

Ce contenu a été publié dans Apprendre, Art / musique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Dans ma bibliothèque #10

  1. Isa LISE dit :

    Merci pour ce partage 🙂 Je suis touchée par ce que tu écris sur mon livre. 🙂
    Même si petit bémol sur « l’instruction en famille n’est pas une partie de franche rigolade au quotidien », je n’ai pas eu l’impression d’avoir présenté les choses ainsi car ici il y a justement eu beaucoup de « rigolades au quotidien » même si dys. 🙂 Par contre il m’a semblé important de parler des difficultés qui ne disparaissaient pas du genre au lendemain.

    Je note ton coup de coeur : à titre personnel il pourrait m’intéresser, mais mon petit doigt me dit qu’il séduirait plus encore une des miss qui partagent ma vie !
    Bonne journée à toi et ta petite famille !

    • Tiphanya dit :

      Comme je le disais sur facebook à une autre personne surprise par ma nuance, si ton livre ne m’avait pas plu ou ne m’avait pas semblé apporter quelque chose, je ne l’aurai pas présenté sur le blog et puis c’est tout.
      Je n’ai aujourd’hui plus aucun scrupule à abandonner un livre en cours de route et ne plus jamais en parler.

      • Isa LISE dit :

        Oui, je sais et c’est pourquoi j’étais contente que tu aies gagné, je savais que tu écrirai ton avis sans tenir compte du fait que nous échangeons depuis un moment déjà.
        Par contre j’ai jugé important de préciser ces parties « de rigolade » parce que nous avons beaucoup de bons souvenirs, nous avons même crée un livre sur l’IEF rien que pour nous avec des photos persos pour illustrer notre aventure. 🙂

  2. oreli dit :

    dis donc le Père-Noël a eu un lot de bouquins de stéphanie Ledoux!! Moi aussi j’y ai eu droit sous le sapin… c’est vrai qu’il est toujours aussi plaisant de feuilleter ces pages, et j’apprécie également les petits commentaires sur ces personnes rencontrées (même si j’avoue parfois que j’aimerais en savoir encore plus, peut être apercevoir un peu plus de leur environnement, les rues, les maisons)… mais cela reste un superbe ouvrage
    bises

    • Tiphanya dit :

      Ce qui me plaisait dans ce livre c’était entre autre les photos d’elle en train de travailler, pas juste ses oeuvres. Car c’est vrai que j’ai envie d’en savoir plus sur ses rencontres et tous les gens qui acceptent de poser pour elle.
      PS : j’ai pensé à toi ce matin, j’ai enfin acheté un carnet de dessin !

  3. Aurélie dit :

    J’ai décidé de me remettre à lire cette année, en tout cas plus que ce que j’ai fait en 2016… Objectif un livre par semaine, histoire de reprendre le rythme en douceur. Le livre de Stéphanie Ledoux me plaît bien, pas impossible que j’aille le regarder de plus près…
    Aurélie Articles récents…(Re)partir en TDM, combien ça coûte ?My Profile

    • Tiphanya dit :

      Un livre par semaine me semble encore difficile pour moi (pffff), mais je suis contente d’avoir recommencé à lire tous les jours un petit peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge